vendredi 16 juin 2017

Une illusion de littérature

Affichette croisée près du château

cliquer sur la photo pour agrandir



2 commentaires :

Balthazar Forcalquier a dit…

il faut les retrouver d'urgence, Balzac y raconte pourquoi on a appelé les journaux des "canards", le "canard" étant une fausse nouvelle qui devient vrai par le miracle de la publication.

Balthazar Forcalquier a dit…

D'autres disent, mais c'est plus récent, que le journal encore frais de son encre, laissait des traces partout ... comme un canard !
Cette avis de recherche aurait plus de chances dans les petites annonces.

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan