vendredi 8 septembre 2017

Cale sèche

Avec l'arasement des barrages sur le Thouet, le niveau d'eau baisse et inquiète les pêcheurs qui y perdent leurs "coins" précieux. Mais il n'y a pas que les pêcheurs qui en pâtissent. Conséquence inattendue, les plaisanciers sont contraints de garer leurs bateaux en ville.


Vu dans la rue Voltaire, Thouars

jeudi 7 septembre 2017

Au générique



Sur  le nouveau générique des Guignols de Canal+ il fallait un guitariste. Ils sont venus jusqu'à Thouars pour le trouver. C'est Cyril Maguy qui officie, lequel a bien d'autres talents au bout des doigts car, on ne va pas le cacher, les trois quatre accords du générique n'ont pas un intérêt majeur non plus.






mardi 5 septembre 2017

Le retour des clowns

Le cirque continue. On pensait les élections derrière nous, il n'en est rien. A en croire la devanture de cet ancien local de campagne, un nouveau meeting aura lieu à Thouars les 09 et 10 septembre. Contrairement aux candidats du printemps ceux-là feront exprès d'être drôles.

Toute ressemblance (de gauche à droite) avec des candidats existant ou ayant existé serait purement fortuite bien que pertinente. 

  

lundi 4 septembre 2017

Déambulatoire #12






jeudi 31 août 2017

Souriez, vous êtes électrifiés

Des sources concordantes et recoupées en quatre nous apprennent qu'une vague de compteurs électriques Linky déferle sur le thouarsais.

EDF fait remplacer tous les compteurs actuels par des "Linky", compteurs connectés qui envoient en temps réel les données de consommation des foyers. A quoi ça sert ? Votre fournisseur d’électricité saura ainsi à quelle heure et combien de temps vous passez aux toilettes. Il pourra également vous dire que la porte du frigo a été ouverte à 3h26 du matin, information qui vous sera grandement utile pour comprendre qui a pris la dernière part de tarte aux fraises.

EDF nous apprend que les Deux-Sèvres font office de test grandeur nature (voir carte ci-dessous). Étonnamment la carte de déploiement oublie de retrancher les communes de Coutières, Chantecorps et Vautebis qui ont d'ores et déjà refusé l'installation de ces compteurs accusés d'émettre des ondes supplémentaires ainsi que de s'introduire dans notre vie privée et celle de nos tartes aux fraises. Comme quoi la communication des données ne semble fonctionner que dans un seul sens.

Reste une énigme à résoudre et que chacun aura pointé du doigt. Bressuire est épargné, et ce jusqu'en 2019. Pourquoi ? N'ont-ils pas l'électricité à tous les étages ?   


Sce : https://particulier.edf.fr/fr/accueil/contrat-et-conso/compteur/compteur-linky.html



  

vendredi 18 août 2017

Déambulatoire #11




mercredi 16 août 2017

Déambulatoire #10





vendredi 11 août 2017

Déambulatoire #9





mardi 8 août 2017

Marc est perdu

Marc Bonneau était le candidat PS battu aux dernières législatives. A le lire aujourd'hui, il aurait une "suppléante".

Le 03 août 2017, sur Twitter, Marc Bonneau se prend pour le député qu'il n'est pas.


- Marc, tu n'as pas de "suppléante".
- Ah bon, pourquoi ? 
- Parce que tu n'es pas député, Marc.
- Ah bon, pourquoi ? 
- Souviens-toi, en juin, tu as perdu les élections.
- Ah bon pourquoi ? 
- ...





lundi 7 août 2017

Un nez rouge

Affiche croisée en ville. Philippe Cochard y troque son célèbre bonnet rouge pour un nez de clown.
La révolte des animateurs du centre de loisirs de Fleury a laissé des traces en ville. Dans les esprits aussi. Ils étaient payés 6,50 € de l'heure pour travailler 48 heures par semaine. La municipalité de Thouars a fini par céder (un peu) à leurs revendications mais la lutte fut bien difficile et la réputation des élus en ressort sévèrement écornée, notamment celle du maire et de Philippe Cochard son adjoint, lequel se dessine un parcours politique singulier.

Voir Philippe Cochard, délégué CGT, candidat de la "France insoumise" et défenseur du Code du travail, faire signer à des salariés des contrats qui dérogent au dit Code du travail, avec une paye en dessous du smic horaire, voilà qui est comique, tristement comique. Il aura mérité son nez rouge. 


extrait de la délibération du conseil municipal établissant les CEE, doctement expliqué par Philippe Cochard.



jeudi 3 août 2017

Déambulatoire #8





mardi 1 août 2017

Déambulatoire #7






jeudi 27 juillet 2017

Déambulatoire #6






mercredi 26 juillet 2017

Reçu 5 sur 5

Et dire que des scientifiques s'épuisent pour vérifier les théories d'Einstein alors qu'il leur suffit d'aller au Super U pour comprendre que le temps est vraiment relatif, avec des après-midi 24h sur 24h.

Station essence, Super U, Thouars




mardi 25 juillet 2017

Déambulatoire #5






samedi 22 juillet 2017

Qui trouvera un antidote à l'antidate ?

Chaque année le préfet des Deux-Sèvres organise le traditionnel défilé du 14 juillet du 13 juillet. Chaque année on en rit. C'est une tradition aussi. 

message du préfet, sur Facebook




vendredi 21 juillet 2017

Déambulatoire #4





mardi 18 juillet 2017

Déambulatoire #3






jeudi 13 juillet 2017

Déambulatoire #2




mardi 11 juillet 2017

Déambulatoire #1

Déambulatoire, la série de l'été 2017 qui déambule à Thouars. Une série de photos qui nous plonge dans les archives du Café de la Ville.




mardi 4 juillet 2017

L'été

L'été et son cortège de distractions ont un effet immédiat sur le Café de la Ville, le rythme des publications s'alanguit, il s'étire comme au bord de la sieste et s'endort. Sûr que septembre soignera ce bon mal saisonnier.
En attendant, bel été !




Thouars et son blason des trois grappes de raisin

Les édiles locaux n'ayant toujours pas adopté le blason aux trois grappes de
raisins pour symboliser Thouars - ils lui préfèrent encore celui des seigneurs de l'Ancien Régime, allez savoir pourquoi -, on continue le travail de documentation afin de démontrer qu'associer Thouars et la vigne est la chose la plus naturelle qui soit et une nécessité impérieuse. C'est aujourd'hui la Gazette du Vieux Thouars qui nous offre un nouveau témoignage, lequel révèle des affinités avec Ouigorod. Et ça c'est beau.

Cliquer sur les images pour agrandir


mardi 27 juin 2017

Sauvez Douglas !


Depuis un an, un pin Douglas est emprisonné à Tyndo. L'arbre vit mal sa rétention. En signe de détresse il tend une branche au travers des barreaux comme une main désespérée à l'adresse des passants pour qu'on vienne le secourir de l'horrible réclusion que l'Art lui impose. Car c'est au nom de l'Art que ce Douglas est retenu prisonnier. Interrogé par la rédaction du Café de la Ville, il livre un témoignage exclusif :

"Je vivais tranquille dans une forêt de la Sarthe jusqu'au jour où on est venu me chercher. Me draguer plutôt. « Que tu es beau, disait l'artiste, je ferai de toi mon chef d'œuvre. » La proposition était flatteuse, je me suis laissé déraciné, persuadé qu'une vie de splendeur m'attendait. 

Aujourd'hui, ses rêves de gloire s'étiolent derrière des barreaux... de pin Douglas justement. Que de cynisme !


vue de la cour du conservatoire Tyndo.


vendredi 23 juin 2017

Le jeu du homard


Croisée du côté de La Gamelle, une adaptation locale du très connu "jeu de la poule".

Détail subtil, le dessin reprend le logo du FLDH, le Front de Libération Du Homard, preuve que celui-ci a toujours un ancrage en ville. 

l'une des dernières affiches du Front, avril 2017


Vous ne connaissez pas le FLDH ? Cliquez ici : 

Vous ne comprenez pas ce que vient faire un homard à Thouars ? Cliquez ici :


mercredi 21 juin 2017

Une vie de chien

On a évité de peu un drame. Hier, un appel téléphonique alerte les pompiers pour signaler un chien coincé dans l'habitacle d'une voiture stationnée boulevard Bergeon, toutes fenêtres fermées tandis que la température extérieure frôle les 32°C.

Scène insolite croisée sur le boulevard Bergeon.
Dépêchés sur place en urgence, les secours constatent après un examen minutieux que le chien est en peluche. "Les yeux en plastique ont un peu fondu mais rien d'inquiétant" indique le lieutenant Tréteau. Quant à la peluche, groggy, titubante, et après avoir rouspété qu'on soit venu la réveiller, elle racontera s'être endormi dans sa voiture au retour d'une soirée arrosée parce qu'"elle ne retrouvait pas les clefs de son appartement".
"Ah! Elles sont là !" s'exclame-t-elle alors, amusée, en les sortant de sa poche.

Rappelons que l'abus de soda est dangereux pour la santé comme nous le rappelle ce triste événement qui heureusement se termine sans gravité.

lundi 19 juin 2017

Un député à peu près

Certains avaient des doutes sur not' nouveau député et sa capacité à être autre chose qu'un godillot. Qu'on se rassure, lui aussi :

"Merci aux électrices et électeurs de m'avoir élu député avec 59,37%.Je serais un député au service du territoire, actif et vigilant", dixit Jean-Marie Fiévet, hier soir.

Orthographe mise à part, l'emploi du conditionnel sonne comme un lapsus révélateur. Fiévet n'est pas bien sûr d'être "au service du territoire". Ça promet. 

Copie d'écran de la page Facebook de Jean-Marie Fiévet, revu et corrigé par nos soins ;-)
  

vendredi 16 juin 2017

Une illusion de littérature

Affichette croisée près du château

cliquer sur la photo pour agrandir



jeudi 15 juin 2017

Un convaincu

De Jean-Marie Fiévet, candidat En Marche à la députation, on avait pris l'habitude d'entendre phrases creuses et idées toute faites. Et puis soudain, hier, le choc, une déclaration fracassante. Jean-Marie Fiévet annonce qu'il votera pour Jean-Marie Fiévet. Quelle audace !


sce twitter, 14/06/2017


  

mardi 13 juin 2017

Jusqu'où ira le principe de précaution ?

La municipalité de Thouars expérimente dans la rue Danton un nouveau dispositif pour atténuer les conséquences des collisions entre lampadaires et piétons.

rue Danton, Thouars.

Munies de guêtres, les nouveaux poteaux installés dans la rue Danton amortissent les chocs. Des crash-tests organisés au printemps ont démontré l'efficacité du dispositif, des piétons lancés à 7 km/h n'ont ressenti qu'une légère secousse, juste de quoi remettre les esprits en place.

"Plus jamais ça !"
Échaudé par l'Affaire du nid de poule de l'avenue Émile Zola qui avait causé en 2015 une fracture de la malléole à une piétonne, laquelle s'était retournée contre la ville ("Cheville cassée dans un trou : la faute à la Ville ?" (NR)), le maire est devenu prudent, très prudent : "Plus jamais ça", tonne-t-il, "il est tout à fait inacceptable que nos concitoyens aient à regarder là où ils posent le pied, il en va de notre responsabilité d'élus de les aider à marcher".

place St-Médard
C'est dans ce sens qu'une première expérimentation avait été menée l'année dernière avec des chaussettes en laine (voir ci-contre) mais le résultat avait été jugé trop joyeux aux yeux des décideurs qui auront finalement opté pour un tissu synthétique gris et moche, "afin de ne pas distraire l'attention des piétons".

Déjà évoqué en conseil municipal, l'idée d'installer des nez de trottoir en mousse fait également son chemin. On dénombre en effet pour la seule année 2016 quatre foulures de cheville, un scandale !

 

vendredi 9 juin 2017

Thouars plage

Niché entre le coteau et la rivière, le camping municipal jouit d'un cadre idyllique. Malheureusement la fréquentation des lieux reste par trop insuffisante. Afin d'y remédier le camping s'est dotée d'un nouvel atout de charme, une plage... arrière.

Bord du Thouet, camping municipal, Thouars







vendredi 2 juin 2017

Pas sûr


Et pourquoi ne pas marcher en roue libre...

 ZI de Louzy.



jeudi 1 juin 2017

Pas sérieux s'abstenir

Récemment le maire de Thouars évoquait l'idée de vendre des maisons à 1 euro pour redynamiser le centre-ville. On hésite entre le coup de génie ou l'énergie du désespoir. Mais si jamais le projet venait à porter ses fruits, Patrice Pineau pourrait voir plus grand. Et pourquoi pas vendre la ville elle-même pour 1 euro ?


cliquer sur ce lien pour agrandir l'image
montage



mercredi 31 mai 2017

Vice caché

A ce niveau-là, c'est un lapsus révélateur...

Écuries du château, Thouars


samedi 13 mai 2017

En marche

A Thouars, on n'a pas besoin de sondages pour prédire l'avenir, il suffit d'écouter la rue. On avait anticipé l'ascension du mouvement En Marche ! bien avant le résultat des élections.  





vendredi 12 mai 2017

Thouars d'antan (12)


Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Toute la série Thouars d'antan

vendredi 5 mai 2017

Big brother is watching you

A Thouars le FBI a pignon sur rue, l'air de rien.


rue du Prêche, Thouars




jeudi 4 mai 2017

Gribouillis en passant




Il est également bon de savoir que, en étant au second tour, le plafond des dépenses applicable aux candidats passe de 16 851 000 € à 22 509 000 €. Pfff.. Ils ne vont même plus avoir besoin de détourner l'argent public pour renflouer les caisses du FN.


à retrouver dans La Gamelle

mercredi 3 mai 2017

Fanstatique !

Je vous laisse imaginer l'histoire de cette affechitte.

sur le boulevard de Hannut



-----------------------------
Friands d'autres joyeusetés dans le boulevard de Hannut ?
http://www.lecafedelaville.fr/search/label/Bd%20Hannut



samedi 29 avril 2017

Une recette pourtant inoubliable

affichette aperçue avenue Émile Zola, Thouars



-----------------
D'autres affichettes croisées à Thouars
http://www.lecafedelaville.fr/search/label/affichette

vendredi 28 avril 2017

R.I.P.




Une classe du R.P.I (Regroupement Pédagogique Intercommunal) de Taizé, Maulais, Missé est menacée de fermeture. Les habitants des communes et d'ailleurs se mobilisent, ils ont posé un cercueil à l'entrée de la commune. Il faut espérer qu'il n'y ait pas une faute de frappe.




samedi 22 avril 2017

La forme et le fond


Parfois à Thouars on s'ennuie. Si si, ça arrive. Alors on se met à lire les étiquettes des bouteilles d'eau pour passer le temps. Ce faisant, on ne s'attend pas à étouffer de rire mais heureusement il y a Saint-Yorre, l'eau minérale qui donne la forme. Oui, la forme, mais qu'entendent-ils par là ? Il faut suivre l'astérisque pour le découvrir : "Forme : l'eau contribue au maintien d'une fonction physique et d'une fonction cognitive normales". Bref, c'est de l'eau normale avec des effets normaux. Et ils ont réussi à en faire un argument publicitaire, chapeau !

D'autant plus étonnant que chacun sait que l'eau est un produit extrêmement dangereux, responsable de 100 % des noyades. Faites gaffe quand même.

  

vendredi 21 avril 2017

Attention ! Traversée d'animaux bizarres

Normalement quand on commence à voir des éléphants qui traversent la route, mieux vaut s'arrêter sur le bas côté et faire une sieste. Mais dans le Thouarsais on ne s'étonne plus de rien. Alors pourquoi pas des éléphants.

route de doué, aux abords du bois de la Herse. Merci Lours pour la photo.






mercredi 19 avril 2017

Romance à la Com'com

La Com'com du Thouarsais récompense l'amour avec un grand A. Dans le dernier rapport, elle précise que

"l'augmentation des charges de personnel est liée à la réorganisation des services et à l'affection d'un agent au budget principal en 2017".

C'est mignon comme tout, il s'est pris d'affection pour le budget et du coup on l'a augmenté. Maintenant que la dot est versée, on va pouvoir les marier tous les deux, l'agent et son budget chéri. On attend la publication des bans, ligne "charges diverses (refacturation Dm et Asst) - BP 2018"





 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan