vendredi 1 avril 2016

"Knock"



Ou comment se jouer de la bêtise humaine en instaurant l'idée que "les gens bien portants sont des malades qui s'ignorent". Voilà la recette du docteur Knock pour faire fortune. Le ressort de cette comédie : la peur et le pouvoir de la suggestion. C'est dingue ce que l'on peut faire gober grâce à la peur.

Beaucoup voient dans Knock une petite comédie ludique, ils ont raison mais pas assez. Knock est également un très bon traité sur la manipulation des esprits. La leçon est bonne, et même au delà de la médecine. D'ailleurs Knock l'avoue : "Il n'y a de vrai, décidément que la médecine, peut-être aussi la politique, la finance et le sacerdoce que je n'ai pas encore essayés". Plus loin il reconnaît que sa théorie est "toute proche parente de l'admirable idée de la nation armée, qui fait la force de nos États". Suggérer la peur pour mieux protéger et ce faisant accroître le pouvoir de l’État. La recette est connue depuis longtemps, elle fonctionne encore aujourd'hui à plein.



Knock, Jules Romain, ed. Folio

Chez Brin de lecture ou au Café des Arts



0 commentaires :

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan