mercredi 25 novembre 2015

Un trésor dans les gravats

Thouars est une ville pauvre mais son carrelage vaut de l'or, du moins les carreaux de faïence du château qui se monnayent aux alentours de 3000 € l'unité. On en voit passer parfois sur les sites d'enchères, comme ci-dessous.

Cliquer pour agrandir
Capture d'écran du site d'enchères Ebay
C'est d'autant plus ironique quand on sait le sort que nos aïeux ont réservé à ces carreaux.
"A la fin du XIXe siècle, lors de travaux d'aménagements du pavillon sud du château, devant accueillir une partie des bureaux de la Maison Centrale de Force ouverte en 1872, ces carreaux sont déposés et remplacés par un simple plancher de chêne. Tous les gravats sont entassés à la sortie de la prison, au pied de la chapelle. De nombreux Thouarsais ou des personnes en passage à Thouars en ont récupéré".

Il doit bien encore en rester deux trois perdus au fond d'une grange. Vérifiez, on ne sait jamais.



0 commentaires :

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan