mardi 24 novembre 2015

Un petit roupillon

La vie des lampadaires n'est pas simple, ils travaillent de nuit, vaillamment, tout le temps et par tous les temps. Alors pour une fois qu'on en surprend un en train de piquer du nez, on lui pardonne volontiers.

 Chemin de plaisance, Sainte Verge.


_____________________

Dans les archives, d'autres histoires de lampadaires à la thouarsaise, lesquelles sont étonnamment nombreuses :
http://www.lecafedelaville.fr/search/label/lampadaire


0 commentaires :

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan