mercredi 22 avril 2015

Une idée (trop) lumineuse

La Com'Com participait au concours de la fondation Nicolas Hulot, "My positive impact", en présentant son projet de "Territoire à Energie Positive", avec pour slogan :

"Et si les territoires produisaient davantage d’énergie qu’ils n’en consomment ?"

Bon, on a perdu... snif

La faute à qui ? La faute à Patrice Pineau qui a laissé les lumières de la mairie allumées en pleine journée. C'est ballot !

 photo Courrier de l'Ouest, 21/04/2105 (sa)


1 commentaires :

Anonyme a dit…

ah faut pas etre une lumiere pour faire des bourdes comme ça!

l'apostropheur

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan