jeudi 16 avril 2015

Façades - épisode 2

 - Une nouvelle aventure du citoyen lambda -

Sitôt le dîner terminé, le citoyen lambda se précipite sur le site Internet de la ville de Thouars pour y lire la totalité des comptes-rendus de conseils municipaux. Premier constat accablant : il n'en lira pas la totalité puisqu'on n'en trouve que 8 depuis la dernière élection du maire ; il en manque. Tant pis, il faudra faire avec le peu qu'on lui laisse à se mettre sous la dent. 

Un termite qui mange un
xylophone en toute impunité
Deux heures plus tard, le citoyen a tout lu, c'est ainsi qu'il a appris que l'Espace Clubs Michel Olivier faisait 2534 m², que les termites sont des insectes xylophages, des bestioles qui s'attaquent donc aux xylophones, en a-t-il déduit. Il a aussi appris qu'on a embauché un "Assistant de Conservation du Patrimoine au 1er échelon IB/IM 348/326 co" alors que jusqu'ici il avait cru bêtement qu'il s'agissait de l'échelon IB/IM 348/336 co. Voilà une erreur corrigée, le citoyen lambda se couchera moins bête. D'ailleurs il est grand temps qu'il se préoccupe de son sommeil car il est déjà 22h37.

Il s'en va éteindre l'ordi quand un nom lui revient à l'esprit. Un certain Monsieur Charré a touché une subvention municipale de ~3000 € (cm du 19/02/2015, p.21) pour le ravalement de la façade de sa maison, le fameux "fonds Façade" dont vous trouverez tous les détails [ici]. Charré... Charré... Charré... mais, ce serait-y pas le premier adjoint au maire celui-là ? Bingo ! Et qui plus est en charge de l'urbanisme justement. Tiens, tiens, tiens... Le citoyen lambda y regarde alors de plus près et constate que Madame Potriquier, adjointe au maire aussi, a également bénéficié d'une aide au ravalement de façade de ~ 2000 € (cm du 22/05/2014, p.37).

Aussitôt, le citoyen qui est toujours prompt à s'énerver avant de réfléchir, se met à beugler. DEUX adjoints au maire qui reçoivent des subventions en l'espace d'un an, ça fait BEAUCOUP ! Mais surtout, d'après ce qu'il a sous les yeux, DEUX adjoints au maire sur un total de QUATRE dossiers. Ainsi 50% des aides votées par le conseil municipal seraient revenues à des élus de ce même conseil municipal. Voilà qui est loin d'être banal. Ah Bordel aqueux ! Tourne Gidouille ! Tu vas voir que je vais leur faire ravaler leur salive à ces élites élues. Ça sent le conflit d'intérêt à plein nez, le délit d'initié ou je-ne-sais-quoi, l'arrangement entre amis, la mafia napolitaine, la bolognaise aussi, ou un complot du FBI et des chinois ! Cette fois, je les tiens, ça va chier ! hurle-t-il, réveillant toute la maisonnée et les voisins aussi qui hésitent déjà à appeler le commissariat.

- Et je leur dis quoi ? demande le voisin à sa femme. 
- Que le citoyen lambda d'à côté a encore envie de chier sur les élus. Mais cette fois-ci en pleine nuit et ça c'est intolérable. Ça trouble le sommeil des citoyens dociles qui aiment à fermer les yeux sur la politique et qui savent bien, eux, qu'on ne hurle sur les élus qu'à heure dite : pendant le repas, devant les gosses, dès que démarre le JT de 20 heures. Vas-y, appelle.

Pendant ce temps-là, le citoyen lambda farfouille dans l'armoire à pharmacie pour y dégoter une boite d’aspirine. Plouf, c'est reparti.


***
La suite demain, pour savoir si le citoyen lambda va enfin réussir à mettre à jour un scandale ou pas.

0 commentaires :

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan