vendredi 27 mars 2015

WTF à Thouars

Même quand on a l'esprit ouvert, les surprises que Thouars nous réserve ont de quoi dérouter. Voici en vrac :

Des pochoirs figurant des rouleaux de peinture fleurissent ici ou là. Ils sont plutôt beaux, sûrement réalisés avec un rouleau de peinture justement ; on dirait une sorte de manifeste pour la peinture de rue. Mais pourquoi devant le Café des Arts ?

 
Pourquoi Pascal Gonnord, notre tripier-carreleur (cf "Un nouveau métier"), a-t-il emmené son rouleau de PQ au Salon de l'Agriculture ? 



 Pourquoi écrire sur du gravier ?

Rue Régnier Desmarais.

Et surtout à quoi sert cette boule de ciment ?

 Apparue récemment aux abords du rond-point du Super U.
La seule chose dont on ne s'étonnera pas, c'est que l'hôpital recherche actuellement deux nouveaux psychiatres à temps plein - on a dû user les précédents jusqu'à la corde, ils n'ont pas tenu le coup.


0 commentaires :

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan