mardi 17 mars 2015

On connaît la chanson

Elle est paillarde la chanson, on y croise la duchesse de la Trémouille ("Trémoille" se prononce aussi "Trémouille" ou encore "Trimouille"). Si vous voulez la fredonner, la chanson, pas la duchesse, l'air ressemble à cela :



1. Le duc de Bordeaux ressemble à son frère,
Son frère à son père et son père à mon cul;
De là je conclus qu' le duc de Bordeaux
Ressemble à mon cul comme deux gouttes d'eau.

Taïaut Taïaut Taïaut!
Ferm' ta gueule, répondit l'écho.

2. Le duc de Chevreuse ayant déclaré
Que tous les cocus devraient être noyés,
Madam' de Chevreuse lui a demandé
S'il était certain de savoir bien nager.

Taïaut Taïaut Taïaut!
Ferm' ta gueule, répondit l'écho.

3. Madam' la duchesse de la Trémouille,
Malgré sa pudeur et sa grande piété,
A patiné plus de paires de couilles
Que la Grande Armée n'a usé de souliers.

On n'ira pas plus loin que le troisième couplet sur lequel se concentre toute notre attention, cependant ceux qui s'impatientent de connaître le reste de la chanson et qui veulent découvrir ce qu'il arrive à la p'tite Amélie, le texte intégral est ici :



On ne va pas se hasarder en conjectures et ragots pour déterminer si oui ou non la duchesse en question était frivole - ce n'est pas le genre du thouarsais de colporter de telles rumeurs (je vois votre sourire ironique, cher lecteur). La référence à la Grande Armée, celle de Napoléon, nous situe la duchesse au début du XIXème siècle. En tout état de cause, les ducs de la Trémoille n'étaient plus à Thouars. L'honneur est sauf... pour cette fois.
La version qui est parvenue jusqu'à nous a une longue histoire. Xavier Hubaut nous apprend qu'on retrouve le thème de ce couplet dans Le Parnasse satyrique du Sieur Théophile (de Viau) daté de 1622. Ce n'est évidemment pas la duchesse de la Trémoille qui s'y colle mais une dame inconnue appelée Nipheset :


Cy dessous gist la belle Nipheset
Fille d'amour & mere des andoüilles,
Qui aime mieux le foutre que le lait:
Et use moins de soulliers que de coüilles


couillles et souliers


Voilà, c'était la minute culturelle du jour.


0 commentaires :

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan