vendredi 30 janvier 2015

Goutte-à-goutte

En lisant le magazine Le Picton (n°215), on apprend tout de l'art ancestral du brûlot charentais, un étrange digestif qui nécessite une tasse spéciale, une soucoupe spéciale, et un galet spécial lui aussi. L'opération est aussi mystérieuse que magique. Dans la soucoupe on met du cognac et des pierres de sucre, dans la tasse un café froid et du cognac. On enflamme le tout, ce qui chauffe le café. Une fois fait, on pose la tasse à l'écart sur un galet de grès et on y ajoute la liqueur qui s'est formée dans la soucoupe. C'est beau, c'est magique mais qu'est-ce que c'est compliqué ! 

Photo de "L'affaire du brûlot charentais",
Le Picton , n°215 - reproduit sans autorisation préalable

Par chez nous le rituel est plus simple : on met la goutte dans un fond de café, et puis c'est marre ! Surtout il ne nous viendrait pas à l'idée de brûler l’alcool, et surtout pas du cognac. On préfère utiliser une eau-de-vie locale dont le titrage est tout à fait approximatif mais forcément très élevé car en buvant la goutte, il n'est pas rare d'en voir certains plisser les yeux, toussoter ou pleurer avant d'assurer dans un souffle enroué : "Elle est bonne la prune" - ce que d'aucun apprécie comme un gage de qualité. Les vieux en rient de bon cœur et ils ne manquent jamais d'ajouter d'un ton railleur : "Alors les jeunes ? C'est pas du whisky ça !"

Quant à savoir si le digeo a vraiment des vertus digestives, les médecins vous diront tous que c'est un mythe, l'alcool et la digestion n'ont jamais fait bon ménage. Mais c'est un mythe qu'on entretient malgré tout, parce qu'il nous fait bien plaisir. A ce propos un oncle facétieux et qui ne manquait jamais une occasion de rire un bon coup gardait toujours dans sa cuisine, presque à portée de main, une fillette d'eau-de-vie qu'il avait baptisée son "goutte-à-goutte" ; et il vécut heureux - est-ce vraiment une coïncidence ?

Le "goutte-à-goutte" du tonton.

0 commentaires :

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan