vendredi 27 juin 2014

Vive le raisin ! Vive Thouars !

Blason des vicomtes
vs
Trois grappes de raisin
Souvenez-vous, il y a un an, la deuxième saison du Café de la Ville se terminait par une révélation : un autre blason pour la ville de Thouars "d'argent à trois grappes de raisin d'azur" figurant dans l'armorial de La Planche de 1669. Depuis lors les hautes autorité municipales sont restées silencieuses face à cette découverte et cela malgré un attentat commis récemment au Salon des vins (voir photo ci-dessous). Il semble donc qu'il faille en remettre une couche.

 
Le blason aux trois grappes de raisin punaisé sur celui des vicomtes. voir "Un attentat au salon de vins".

in Nouveau Larousse Illustré,
1900. (carto-mondo.fr)
Allons-y : On retrouve le fameux blason dans le dictionnaire Larousse de 1900 mais, avouons-le, ce n'est qu'un détail, le Larousse reprenant sûrement l'armorial de Pierre de La Planche. Rien de nouveau donc.

extrait de l'armorial de La Planche, 1669

Insistons encore et appelons Hugues Imbert à la rescousse, lequel nous filera volontiers un coup de main quoique involontairement. C'est au détour d'une anecdote racontée par le célèbre historien local que le blason aux trois grappes de raisin refait surface. Ainsi Imbert écrit :
"On voit à la mairie de Thouars un petit canon en bronze du XVème siècle ; il est orné d'un écusson portant trois raisins et d'une inscription ainsi conçue : vive Touars. Les ferronniers de notre ville seraient-ils pour quelque chose dans la fabrication de cette pièce ?"

Histoire de Thouars, Hugues Imbert, 1870.
En réalité, Imbert se trompe sur un point, il y est écrit "Ville Touars" et non "Vive Touars". Le canon en question est une "couleuvrine", il se trouve aujourd'hui au musée Henri Barré * (merci à Sébastien Maurin pour son aide précieuse, je chercherais encore en vain ce "petit canon" sinon).

Étrangement, les grappes de raisin sont à l'envers.

A l'époque Hugues Imbert ignorait ce que signifiait le blason et c'est la raison pour laquelle son interrogation lui restait sans réponse. Aujourd'hui les choses se dessinent plus clairement. Tout d'abord, il s'agit d'une deuxième attestation de l'existence d'un blason à trois grappes de raisin, cette fois-ci entourée de l'inscription "Ville Thouars". Convaincant n'est-ce pas ?

Désormais, avec deux sources différentes à deux époques différentes sur deux supports différents, notre hypothétique blason devient une réalité historique.

On peut dès lors imaginer ce qu'a pu être l'histoire de ce blason. Du motif lui-même, on peut déduire qu'il aurait été utilisé à l'origine par les vignerons, vraisemblablement afin d'exporter leur vin sans qu'il soit fait mention du vicomte de Thouars. Pourquoi une telle précaution ? On peut supposer qu'il n'était pas forcément opportun d'afficher les armoiries du vicomte pour vendre du vin à un autre seigneur, mieux valait donc s'affranchir des préoccupations géopolitiques pour développer le commerce. Par la suite, d'autres corporations de métiers en auraient fait de même, les ferronniers par exemple. Enfin, certains, comme La Planche, auraient fini par considérer que ce blason représentait les armoiries de la ville de Thouars elle-même.

__________________
* Soit dit en passant, au musée actuellement une très belle expo sur la première guerre mondiale, 1 € l'entrée, ce serait dommage de s'en priver.
http://www.thouars.fr/vah/musee/indexmusee.htm

0 commentaires :

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan