mercredi 9 avril 2014

De l'autre côté

Dadu Jones est un photographe lorrain. Autant dire qu'une balade à Thouars le transforme illico en touriste, on voudrait même l'enfermer dans ce statut et se mettre à penser que quoi qu'il dise de nous, il n'aura forcément rien compris, parce qu'il n'est pas de là, parce que nous on sait mieux que tout le monde etc etc. Mais en réalité, on apprend beaucoup des touristes, on apprend à voir à travers eux ce qui nous échappe parce qu'ils posent un regard neuf sur la ville, parce qu'ils s’émerveillent de ce qui nous est banal et qu'on ne regarde plus. Alors quand Dadu Jones passe dans le village noir, on en prend plein les yeux, c'est ici : "Thouars, de l'autre côté" (vous pouvez suivre ce lien directement, sans attendre de lire la suite de mon bavardage qui n'a que peu d'intérêt. Et puis de toute façon, vous finirez par cliquer alors autant y aller maintenant). 

Thouars, de l'autre côté.
Il y a du noir et du blanc comme une mélancolie mais avec une force qui fait jaillir les contrastes, la désolation et la beauté qui se mêlent soudain pour dire un monde en friche qu'on regarde avec un peu de tristesse. Et puis il y a le texte, superbe.
  
On a rarement aussi bien parlé du village noir, de Thouars, du monde et de nous aussi. Avec Dadu Jones, on a envie "de s'asseoir sur le perron d'un entrepôt désaffecté et de se demander: "Mais merde, où avons-nous commencé à déconner? Il y a bien un moment où tout a dérapé, non?"
La suite de ce qu'il écrit est une merveille, aussi rare que précieuse, une pensée qui ose la contradiction, laquelle se révèle être "un carburant. Inconfortable, mais carburant quand même. Si on résolvait les contradictions, on risquerait la pureté, et cette dernière, quel que soit son bord, est toujours une énorme fadaise". Oh que oui ! 
  


Thouars, de l'autre côté.
______________________
Dadu Jones a fait toute une série sur Thouars, c'est ici : 

0 commentaires :

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan