mercredi 19 mars 2014

Exploration urbaine


rue Waldek-Rousseau, photo Google Street View.
Le laid est-il beau ? Par définition non, mais il peut le devenir, il suffit d'un rien parfois, d'un regard, celui d'un photographe par exemple. Ça tombe bien, Pushoumup - c'est son nom - est photographe et il se plaît à visiter et revisiter les friches urbaines. Il se trouve qu'il a fait un tour dans cet entrepôt désaffecté de la rue Waldek-Rousseau, et voilà le travail :   

Lonely flower
"Lonely Flower"

Abandoned factory
"Abandoned factory"

La colorisation n'est pas là pour égayer la misère des lieux, elle la révèle. Un peu de vert pour un brin de vie qui résiste à la désolation ou des couleurs vives mais qui sont celles d'une lumière qui vient d'ailleurs, forcément d'ailleurs. Et puis parfois la tragédie de la misère s'impose d'elle-même : une palette, un sommier miteux - il y a eu des gens pour dormir ici, pour y vivre peut-être, pour y survivre plus sûrement. 

Wake up
"Wake up"


____________________
L'ensemble de la galerie photo publiée par Pushoumup sur Flick'R : Urbex 


0 commentaires :

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan