jeudi 19 décembre 2013

La trêve des confiseurs n'aura pas lieu

Rue du 4 septembre, Thouars.
La nuit dernière, alors qu'il effectuait des repérages, un père Noël a été victime d'un accident de travail. Le corps du malheureux a été découvert au petit matin, pendouillant lamentablement au bout de la corde qui causa sa perte. Le drame provoque un vif émoi dans la petite cité bien tranquille de Thouars qui s'inquiète déjà de savoir si le pied du sapin de Noël sera ou non garni de cadeaux.

La CGT souhaite à cette occasion dénoncer les graves manquements aux règles de sécurité dont pâtit la profession et réclame pour tous les pères Noël un traineau de fonction et des rennes avec le nez rouge qui clignote. Ils engagent illico sine die vedi vini vici une grève illimitée jusqu'à satisfaction de leurs revendications.

La réponse de la direction générale de la compagnie du Père Noël ne s'est pas faite attendre. Dans un communiqué, elle juge la grève illégitime et déclare que les petits papas Noël sont des travailleurs indépendants et qu'à ce titre elle ne leur doit rien. Elle ajoute : "Ils peuvent partir librement s'ils ne sont pas contents, on trouvera toujours de nouveaux miséreux pour les remplacer". Par ailleurs et si nécessaire, la direction assure que le patron pourrait lui-même effectuer toutes les tournées dans la seule nuit du 24 décembre. 

Apprenant cette dernière nouvelle, Pierre Gattaz, le président du MEDEF, a souhaité ajouter une précision : "Attention ! Ceci est une mesure tout à fait exceptionnelle. N'allez pas croire que les patrons vont se mettre à faire le boulot des larb... heu des ouvriers. On ne va sûrement pas aller bosser la nuit, dehors, dans le froid, se salir pire que des ramougnats, et tout ça pour deux galettes et un verre de lait. Nous ne sommes pas idiots à ce point !"

Eux le sont, et ils se permettent même d'en être fiers.

  

0 commentaires :

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan