mardi 8 octobre 2013

Du beurre dans les bonnets de nuit


Pierre Berthre de Bourniseaux est un érudit thouarsais du XIXème siècle qui écrivit une "Histoire de Thouars". Il y évoque notamment les mœurs thouarsaises - on est vers 1824 - et une conclusion s'impose : ce monsieur n'avait rien compris à la joie de vivre.

NB : quand il évoque le "peuple", il faut comprendre le bas peuple ou populace (sic). 

Histoire de la ville de Thouars, Pierre Victor Jean Berthre de Bournisseaux, 1824, p. 239-240

Vive les classes inférieures et leur bonhommie ! Vive la grosse joie !


1 commentaires :

Balthazar Forcalquier a dit…

Manquerait plus que le Duhomard devienne un apéro de Bressuire !

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan