samedi 9 mars 2013

Le corned-beef, ça craint... de cheval.

Corned-beef Hereford
produit par Covi
Alors que la DGCCRF vient de trouver des traces de viande de cheval dans du corned-beef* produit par Covi, que peut-on reprocher à cette entreprise bressuiraise ?

Covi annonce avoir porté plainte pour tromperie et escroquerie. Ils semblent donc être victimes d'un de leurs fournisseurs, et ils le sont sûrement. Cependant ils ont aussi en charge d'assurer la traçabilité. Et ça tombe bien, la traçabilité fait justement partie des valeurs que prône l'entreprise sur son site Internet. On y apprend ceci  :
"Notre système de traçabilité performant nous permet de suivre nos produits depuis l'entrée des matières premières jusqu'aux magasins de nos clients."
La traçabilité de la viande se borne donc aux frontières de la responsabilité juridique de l'entreprise. En amont, que dalle! Et elle est là l'hypocrisie qu'on appelle joliment "traçabilité". Quand nous, consommateurs, parlons de traçabilité, on entend de l'élevage jusqu'à nos assiettes. Quand eux en parlent, c'est seulement au sein de leur entreprise. Et au final, personne n'est garant de la traçabilité réelle de la viande.

Covi assure également que "tous [leurs] produits font l'objet de contrôles rigoureux dans la sélection des matières premières", soit "un contrôle qualité OPTIMAL", maître-mot scandé en magnifiques lettres capitales qui plus est. Bah non... il y a dans leur engagement bien plus de faire-savoir que de savoir-faire.   

Cliquer sur l'image pour lire tout le texte. Copie d'écran du site covi.com
Toutefois et puisqu'il est dit qu'à toute chose malheur est bon, laissons le mot de la fin aux éleveurs bovins, réagissant sur l'affaire des lasagnes au cheval  (lu dans la NR d'aujourd'hui, Remède de cheval pour bovin) : 

"Cette affaire peut profiter à la viande bovine française. Elle permet de remettre la filière en ligne. On voit bien qu'on a imposé beaucoup de contraintes aux éleveurs et que certains acteurs de la filière cassent tout. Les éleveurs organisateurs de la foire agricole, qui aura lieu du 15 au 17 mars dans le cadre de la foire de Bressuire, se réjouissent presque de l'affaire des lasagnes au cheval."

______________
* D'après CO et AFP. 

0 commentaires :

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan