mercredi 13 février 2013

Parler et ne rien dire

Dans son rapport annuel, la Cour des comptes consacre une partie de son propos à l'analyse du projet de l'Hôpital Nord Deux-Sèvres*. Comme ce doit, la Cour des comptes a transmis ses observations aux services concernés afin de recueillir leurs réponses. Parmi celles-ci en figure une émanant de Manuel Valls, ministre de l'Intérieur. A priori, on se demande bien ce qu'il peut avoir à raconter sur un sujet qui ne concerne en rien son ministère. Mais soyons bienveillant et lisons ce qu'il écrit :

"Je vous informe que ce rapport n'appelle aucune observation de la part du ministère de l'intérieur".

Merci Monsieur Valls d'avoir pris le temps de rédiger une réponse superbement inutile mais qui apporte sa pierre à l'édifice déjà bien charpenté du Temps perdu à un fric fou, comme dirait l'autre.

Extrait du rapport public annuel 2013 de la Cour des comptes, restructurations hospitalières, p 166.

_______________
*Si le cœur vous en dit, le rapport est disponible en cliquant sur le lien suivant : restructurations hospitalières. Mais il est sûrement préférable - et assurément plus agréable - de lire les articles que les journaux consacrent à ce sujet ce matin.

0 commentaires :

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan