jeudi 4 octobre 2012

Une subtilité peut en cacher une autre

Avant / après
Au mois de mai, un comptage laborieux avait permis d'établir qu'on amputerait 4 ou 5 places de stationnement dans la rue de la Trémoïlle après travaux, passant d'environ 40 à 36. Les travaux sont terminés et la paranoïa oblige à vérifier que le laborieux compte est bon. Résultat : 31 places !  

C'est qu'il restait une subtilité passée alors inaperçue, les travaux comprenaient également la rue du Docteur Paul Verrier (la petite rue qui mène de la rue de la Trémoïlle au parvis de l'église St Médard).

Corrigeons donc les calculs d'apothicaire : on passe d'au moins 45 places à 36, soit une baisse de 20 %. Que disait-on à l'époque ? "Trente-six places de stationnement seront matérialisées le long de la voie, soit l'équivalent de ce qui est aujourd'hui utilisé" (NR 28/04/12). Et comme cela ne suffisait pas, la moitié des places en question est passée en zone bleue limitée à 2 heures ; ainsi on est sûr que l'offre d'aujourd'hui est équivalente à ce qui était utilisé hier.

0 commentaires :

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan