samedi 27 octobre 2012

L'Histoire vraie

L'attaque du pont de Vrines, le 05 mai 1793. Dessin du XIXème siècle, anonyme.
On présente habituellement la figure du Chouan sous les traits d'un paysan si modeste qu'il se battait avec une fourche. Que nenni! La raison pour laquelle les chouans s'armaient de fourches, c'est parce que les armées républicaines leur balançaient des bottes de paille à la figure ; le dessin ci-dessus en apporte une preuve incontestable. Les fourches étaient alors nécessaires pour déblayer le terrain. CQFD.

Quant à l'utilisation de meules de foin à des fins militaires, le sujet fait encore débat chez les historiens. L'hypothèse la plus vraisemblable renvoie à une question de salubrité publique. On aurait ainsi disposé de grands paillassons à l'entrée des villes pour ne pas salir les rues avec des souliers tout crottés venus de la campagne.

Ci-dessus, Lescure s’essuie les pieds avant d'envahir la ville, ce qui est la moindre des politesses - on a beau faire la guerre, on n'est pas là pour tout saloper non plus.

0 commentaires :

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan