vendredi 11 mai 2012

Le Duhomard, toute une histoire

En fouillant sur le site de la ville de Thouars, on y découvre une animation consacrée à l'histoire du Duhomard, son intérêt principal réside dans les documents présentés, tels des photos des banquets de Massais, des reproductions des textes de chansons composés pour l'occasion, ou encore l'avis de naissance du Duhomard daté du 28 juin 1926 :

Coll. Musée Henri Barré, reproduit sans autorisation préalable ; au besoin, envoyez vos gendarmes etc.

Certaines étiquettes qui ornaient les anciennes bouteilles laissent aujourd'hui songeur quant aux arguments publicitaires utilisés. Ainsi lisait-on : "Le Quinquina Duhomard est composé de vins sélectionnés, ne contient que des produits toniques et fortifiants. Il est apprécié de tous. Se boit très frais".

Aujourd'hui on devrait réécrire ce message comme suit :  

"Le Quinquina Duhomard est à consommer avec modération, la consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant. La vente aux mineurs est interdite. Il est apprécié des consommateurs qui circulent à pied car celui qui conduit c'est celui qui ne boit pas. Se boit très frais mais pas trop ; en cas d'hydrocution, appelez le 112".

 

2 commentaires :

Anonyme a dit…

Et d'ailleurs aujourd'hui DUHOMARD s'appellerait CREVETTE!
Josiane Birdat

Lucas a dit…

La CREVETTE serait rosée, et nous toujours gris.

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan