mardi 1 mai 2012

1er mai

À ne plus désherber les trottoirs de la ville, voilà ce qu'il arrive ! 

un trottoir, une nuit et quelques gouttes de pluie.

2 commentaires :

Anonyme a dit…

Très joli!
C'est ainsi que viennent les révolutions, comme une herbe non cultivée et pourtant semée.
Louis Grandclerc

Lucas a dit…

Alors j'aurai dû chercher quelques églantines.

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire"
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo via Nom/URL dans cette même liste.
3) Et cliquer sur Publier.

 
Copyright 2009 Le café de la ville . Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates . WP by Masterplan